Info Planet

Study. Work. Travel.

Auteur : benoit dassy

Les sites à voir lors d’un séjour de découverte en Afrique

Contrée aux multiples facettes, l’Éthiopie est un endroit apprécié des vacanciers pour ses joyaux touristiques. En effet, les nombreux sites de ce « berceau de l’humanité » proposent aux voyageurs plusieurs activités divertissantes. Ils permettent également aux routards de connaître une partie de la culture et de l’histoire de ce pays.

Addis-Abeba, la capitale aux mille et une merveilles de l’Éthiopie

La ville d’Addis-Abeba est une des adresses incontournables de l’Éthiopie. Cette localité d’environ 3 millions d’âmes est réputée pour être la capitale la plus élevée d’Afrique. Elle accueille depuis 1963 le siège de l’Union africaine. En visitant cette métropole pendant une escapade dans le territoire, les globe-trotters sont invités à voir Gebi. Cet endroit, mieux connu sous le nom de palais Ménélik, fut la résidence des souverains de la contrée. Il abrite le monastère Ta’eka Negest Ba’eta Le Mariam. Ce sanctuaire contient les dépouilles de nombreux monarques tels que l’impératrice Zewditou Ire et l’empereur Ménélik II. Mis à part cela, les estivants ont la possibilité de visiter le musée national d’Éthiopie. Cet édifice est consacré à l’héritage historique, culturel et archéologique du pays. Il renferme également de célèbres fossiles d’hominidés, dont Lucy et Selam. En outre, une échappée à Addis-Abeba est une opportunité d’admirer le monument de Tiglachin.

Le parc de Mago, un sanctuaire intrigant et paisible de l’Éthiopie

Mago est un fascinant parc qui mérite un détour dans cette partie du continent africain. Cette réserve est considérée comme l’un des lieux les plus reculés et pittoresques du pays. Elle se trouve à proximité des villes d’Arba Minch et Jinka, dans le sud-ouest de la contrée. Elle abrite diverses variétés de plantes, à l’instar du tamarin d’Inde, du figuier et de l’acacia. Cet endroit est comme vu dans plusieurs sites internet, le territoire des Mursis. Ce peuple est l’une des rares tribus d’Afrique où les femmes portent des ornements labiaux. Il est aussi célèbre pour son étrange rite du Donga. Outre la rencontre avec les Mursis, une escapade dans ce parc est une opportunité d’observer plusieurs mammifères. Parmi les espèces recensées dans cette réserve, on peut citer le bubale, l’éléphant et le buffle. Une randonnée dans ce site est également une occasion pour les passionnés d’ornithologie d’étudier divers oiseaux.

La ville d’Aksoum, une cité historique de la province du Tigré

Aksoum, aussi connu sous le nom d’Axoum, est une des destinations immanquables de l’Éthiopie. Cette municipalité est un des centres religieux de l’Église éthiopienne orthodoxe. Elle fut entre le Ier et le VIe siècle le cœur de l’Empire aksoumite. En explorant cette localité lors de leur circuit de découverte, les routards peuvent visiter la cité antique de May Hedja. Ce complexe est comme vu dans divers magazines appréciés pour ses obélisques de pierre. Ces impressionnantes structures ont été taillées et sculptées dans de la néphélinite. À noter que la plus grande de ces œuvres (détruit il y a plusieurs années) avait une hauteur de 33 m. Mis à part cela, les globe-trotters ont également la possibilité d’explorer les ruines de Dongour. Ces dernières sont les vestiges du palais du roi Caleb. Par ailleurs, une échappée à Aksoum est une opportunité de voir l’église Saint-Pantéléon.

Témoignage de Amandine

Ressenti de la ville
Après de longues heures (26h30) assise et à attendre le moment tant attendu, je suis arrivée le jeudi 20 septembre à 6h30 à l’aéroport de Sydney. Le jour s’est levé et le soleil est présent. Après avoir récupéré ma valise, passée l frontière, et trouvée le chauffeur de mon transfert jusqu’à ma famille d’accueil, il ne reste plus qu’à profiter de cette magnifique ville et démarrer mon aventure!
Dès les premières minutes dans cette ville, à peine l’aéroport derrière moi, je me sens déjà super bien. En effet, le sourire et l’accueil chaleureux du chauffeur et la beauté de la ville le long de la route me sidèrent. Moi qui aie déjà énormément voyagé, c’est la première fois que je me suis si vite sentie bien dans une ville encore inconnue. Après 2 mois, je suis littéralement tombée amoureuse du rythme de la ville, du mode de vie, de l’atmosphère, de l’accueil chaleureux et la beauté naturelle de cette ville. Connaissez-vous beaucoup de ville où, lorsque vous prenez le bus, on vous demande « comment allez-vous? » Et vous remerciez le chauffeur en sortant ? Cela n’existe qu’à Sydney.

Le service Information Planet
Après avoir trouvé mes repères dans l’école à Navitas, je décide de me rendre dans les bureaux d’information Planet pour qu’ils m’aident à créer mon compte bancaire, mon Tax File Number et recevoir des informations plus générales sur les villes que je compte visiter. J’ai été très bien accueillie par la réceptionniste qui m’a directement fourni tous documents à remplir. J’ai été également reçue par une employée qui m’a expliqué tout ce qu’il y avait à savoir sur la vie quotidienne en Australie (internet, les banques, les supermarchés, etc). Et enfin, j’ai été reçue par une autre personne qui m’a fourni toutes les informations sur toutes les villes que je désire découvrir et qui m’a expliqué qu’il suffisait de venir les voir pour planifier mon voyage. Donc un excellent accueil au sein d’Information Planet et très utile pour les modalités de base dès l’arrivée !

Les cours de langue
Je suis mes cours à Navitas city dans le cœur de la ville juste à côté de la gare Wyniard. Les cours sont basés sur les quatre aspects de la langue : speaking, reading, listening et writing. Les cours sont passionnants grâce à l’interactivité avec les autres étudiants. L’interactivité des cours, c’est ce qui me plait le plus. La communication n’est pas unilatérale.  Elle est au contraire bilatérale voire multipolaire avec les autres étudiants. On fait également énormément appel à notre opinion, l’avis de chacun sur différentes thématiques est important. De plus, le matériel utilisé renforce l’interactivité et la communication en utilisant par exemple, des vidéos, des clips, un tableau interactif, etc.
Par conséquent, on ne « subit » pas les cours, on s’amuse, on apprend et donc améliore notre niveau d’anglais. Du point de vue humain, il est évident, et ça découle de ce que je viens de décrire, les liens sociaux au sein de la classe sont très importants. En faisant appel constamment à un travail d’équipe, une très bonne ambiance et implication des élèves se sont instaurés. Chacun joue le jeu et s’amuse en étudiant l’anglais. Comme j’ai changé trois fois de classe (changement de niveau), j’ai pu rencontrer à chaque fois des gens très souriants et accueillants. Lors des pauses, je rencontre parfois des personnes de mes anciennes classes, et c’est toujours un plaisir de les revoir et demander de leurs nouvelles. Du point de vue de la langue, après une semaine et demi en intermédiaire avec Brad , deux semaines en upper intermédiaire avec James me voilà arrivée à mes deux dernières semaines avec Adrien en advanced. Je me sens enfin au bon niveau. J’apprends énormément de choses chaque jour. Je suis vraiment épanouie dans ce niveau et sens enfin mon niveau s’améliorer. Ce qui motive énormément d’aller au cours !

Mes futurs projets
Je termine les cours très bientôt. Je compte rester une semaine en auberge sur Sydney pour profiter de l’ambiance de la nuit sans devoir rentrer avec les dernier bus. Le 7 novembre je me suis envolé pour Brisbane. Je vais rester une semaine en auberge dans le centre pour profiter également de l’ambiance. Et ensuite me trouver une collocation pour avoir mon « petit chez moi ». Mon projet est de m’installer un mois sur Brisbane et visiter les alentours : Fraser Island, Withsundays, Byron bay,etc.
Une fois que j’aurai découvert cette partie de la côte, direction Cairns pour découvrir la barrière de corail où j’aimerais aussi faire la même chose : colocation et découverte. Enfin s’il me reste de l’argent : j’aimerai faire la Great Ocean Road à partir de Melbourne. J’aimerais aussi visiter Alice Spring et pourquoi pas, partir pour un city trip en Nouvelle-Zélande. Après avoir visité tous ces magnifiques endroits, si la durée de mon visa me le permet, j’aimerais faire un stage de 1 mois en entreprise pour vivre une expérience professionnelle enrichissante dans cette ville si dynamique qu’est Sydney et pourquoi pas tenter à plus long terme, de trouver un travail.

 

amandine battaille

Témoignage de Joséphine

« Je m’appelle Joséphine, je suis partie à l’âge de 18 ans pour une année scolaire dans le programme High School aux Etats Unis avec Information Planet et plus précisément en Louisiane. J’étais dans une famille d’accueil avec mes parents et une soeur mais comme elle est à l’université, elle ne rentrait que durant les vacances scolaires. J’étais dans une école publique, Bonnabel Magnet Academy High School, je suivais des cours comme le fait un étudiant américain.
 
Le matin je venais en voiture mais il y a aussi le « bus jaune », j’avais cours de 7h15 à 13h15 avec un lunch de 25 min vers 10h45. Au niveau des cours, j’avais Leadership, Anglais III, American History, Cooking, Teater, Pre calc et Management and supporting finances. C’était autant des cours scolaires que plus « marrants ». Cette année nous donne tellement d’opportunité que j’avais décidé de prendre des classes que je n’aurai pas eu la possibilité de suivre en Belgique. 
 
L’après-midi, je faisais du sport ou des activités avec l’école: basket, théâtre, course,… Et puis je rentrais avec ma famille d’accueil. J’ai fait énormément de choses durant mon année aux Etats-Unis et j’ai été capable de découvrir une culture super intéressante et très différente de notre culture belge, jamais et pour rien au monde je ne changerai cela ! C’était le rêve d’une vie et j’ai tellement aimé et je ne regretterai pas d’être partie un an. 
 
Entre l’école ,les bals, le football ou encore Thanksgiving, les américains ont une formidable culture et tellement intéressante à découvrir. J’ai réussi à me créer une deuxième vie loin de ma vie Belge, avec des amis, de la famille et des découvertes extraordinaires. Et malgré la distance, tu restes toi-même et tu te découvres. J’ai pu découvrir qui j’étais, grandir et m’ouvrir un peu plus au monde. Si on me donne un billet d’avion demain, je repars sans soucis! Cette année à l’étranger m’a apporté tellement et j’en serai jamais assez reconnaissante d’avoir eu cette possibilité ! 
C’était l’expérience et la création d’une vie en 12 mois. »
 

Joséphine.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén